« Félines » de Stéphane Servant

Dès le démarrage de ce roman, l’écrivain avertit le lecteur : « Je veux remercier mon éditeur pour son courage. Le seul fait de publier cet ouvrage constitue une infraction à de nombreux articles de loi et nous expose, lui comme moi, à la censure et à de nombreuses sanctions pénales. Mon éditeur et moi-même assumons les conséquences de cette publication, en toute conscience. ».

De nos jours, dans notre société, une jeune fille de dix-sept ans, Alexia, ne veut pas sortir du vestiaire de la piscine où elle se trouve. Quand Louise la sort de sa cabine, elle découvre qu’Alexia est couverte d’un pelage sombre sur tout le corps, visage compris.

Le lendemain, une photo de la jeune fille passe sur les réseaux sociaux et peu après, Louise apprend qu’elle s’est suicidée. Profondément bouleversée, Louise raconte sa propre histoire et celle de ces jeunes adolescentes qui développent très vite, sans signes avant-coureurs, un pelage et des capacités étonnantes de félins. Le chromosome O, comme Obscures, est découvert.

Alors que les laboratoires cherchent une explication et un vaccin, l’obscurantisme touche la population. Les réactions sont de plus en plus violentes et intolérantes envers ces jeunes adolescentes. Un leader charismatique, Oscar Savini, s’empare de la peur que provoque cette mutation et crée un mouvement spirituel « La Ligue de la Lumière » qui se targue de remettre les filles dans le chemin de Dieu.

Louise va rencontrer l’incompréhension, la violence, l’intolérance. Malgré l’amour de ses proches, elle sera emportée dans un combat où les sujets comme le racisme, la sexualité, la religion vont bouleverser sa vie et la société. Ce roman dénonce la toxicité des médias, des réseaux sociaux, des politiques, tous avides de se saisir de problèmes de société pour gagner un peu de pouvoir.

L’un des points forts de ce roman fantastique est le travail de l’auteur autour de la psychologie de masse, que ce soit du côté des « humains » ou des personnes en mutation. On se sent bouleversé par le combat que vont mener Louise et ses nouvelles camarades. On imagine aisément cette guerre civile, ces camps d’internement, ces bouleversements puisque l’être humain a toujours tendance à se montrer violent, puriste, radical et terrifié dès qu’il est confronté à la différence.

Ici, le concept de la mutation est la véritable représentation du passage à l’âge adulte et on imagine tout à fait que de telles réactions puissent être crédibles. Félines est un roman plaisant pour son originalité et son engagement sur des sujets d’actualité  ; il reste parfois un peu cliché et évident. Le final est séducteur et annonce la venue d’un autre monde. C’est une belle découverte qui mérite d’être lue. Toutefois, c’est un roman que je conseillerais pour un public jeune adolescent et pas tout à fait Young Adult.

Chronique de Marie-Hélène ‘1264’ Hochet

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consultez aussi...

« L’éveil des sorcières – Tome 1 : L’Apprentissage » de Nora Cordélia

Nora découvre brutalement qu’elle a des pouvoirs magiques. Très vite, Madame Wàn, sa professeure de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.