CleanSpace One : un satellite suisse très remonté contre la pollution spatiale !

ecole-polytechnique-lausanne-batiment
Le très original bâtiment de l’école polytechnique de Lausanne.

En plus de 50 ans d’explorations spatiales, nous avons réussi à polluer l’espace proche, au point qu’il devient même dangereux d’aller s’y promener, ainsi que le film Gravity a pu nous en donner un aperçu spectaculaire. Sans parler des risques que tous ces débris font courir aux satellites en orbite, dont nous sommes pourtant si dépendants. Un nettoyage s’impose. Oui, mais comment ?

L’école polytechnique fédérale de Lausanne et l’entreprise Swiss Space System ont mis au point le projet CleanSpace One, un satellite à même de collecter grâce à un filet les déchets qui flottent au-dessus de nos têtes.

Le projet de 2012
Le projet de 2012

Mis en route depuis 2012, le projet en est à la phase finale de test : CleanSpace One doit rattraper SwissCube, un petit cube de 10 cm de côté, lancé depuis la station spatiale en 2012, lequel sera ensuite orienté vers l’atmosphère afin de s’y consumer dans sa chute. On peut en voir des images du lancement des SwissCubes ici :

Si tout se passe comme prévu, il ne restera plus qu’à s’occuper des quelques 200 000 autres débris divers et variés actuellement en orbite : la chasse aux papillons promet d’être longue. Mais que d’étoiles filantes en perspective !

cleanspaceone_1

cleanspaceone  cleanspaceone0

 Source : http://www.futura-sciences.com/videos/d/cleanspace-satellite-suisse-nettoyer-orbite-terrestre-2466/

A propos de François

Infatigable, inaltérable, François est responsable des ateliers d’écriture du Club Présences d’Esprits depuis 1998. Ses relations privilégiées avec les auteurs lui permettent de parfaitement connaitre cet univers. Il a aussi commis et participé à quelques anthologies dont le Club n'est pas peu fier, et se retrouve régulièrement de l'autre côté avec quelques nouvelles publiées.

Consulter aussi...

Rencontres du club Présences d’Esprits : 6 novembre 2021

LA grande nouvelle de ce début d’automne : contre vents et marées, le club Présences …

2 commentaires

  1. Merci pour les images Mourad !

  2. Avec plaisir 🙂
    J’avais entendu parler il y a très longtemps d’un projet d’éboueur spatial. Ils imaginaient laisser trainer de grands filets type filets dérivants pendant un certain temps, et ensuite, ils les auraient poussé en direction du soleil.
    Je ne crois pas que ce projet ait plus avancé que cela.
    2015 : les humaines deviennent éboueurs de l’espace. Ce serait marrant si ce n’était pas vrai, juste une histoire de science-fiction d’un Fredric Brown.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.