« Comment parle un robot ? » de Frédéric Landragin

Le robot et son évolution font partie des sujets majeurs de la sciencefiction. L’homme ne cesse d’évoluer et développe des intelligences artificielles toujours plus complexes et élaborées.

Alors que des machines sont aujourd’hui capables de défier l’homme dans des jeux complexes tels que le go ou les échecs, la date d’apparition d’un robot autonome et doué de raison se fait de plus en plus proche. Comment parlera-t-il ? Comment communiquerons-nous avec la machine de demain ?

L’ouvrage Comment parle un robot ? se propose de nous l’expliquer. Autant le dire tout de suite, ce livre, suite de l’excellent Comment parler à un alien  ?, est une vulgarisation, un essai scientifique ayant pour but d’exposer la complexité de la linguistique homme-machine en présentant le travail de chercheurs français et internationaux travaillant sur le Traitement Automatique des Langages (TAL).

L’œuvre se démarque cependant des autres essais de ce genre par sa facilité de lecture et d’assimilation qui permet à un geek, comme à un néophyte du genre, de facilement s’approprier le texte sans faire d’incessants allers-retours auprès de Google ou d’un dictionnaire électronique.

Frédéric Landragin, directeur de recherche au CNRS, parvient à captiver ses lecteurs et à les tenir en haleine, chapitre après chapitre, en se basant sur des références de films et de livres de science-fiction. Qui ne s’est jamais demandé comment fonctionne le C-3PO de La Guerre des étoiles ou le T-800 de Terminator ?

En ouvrant le livre, vous le découvrirez. Ce qu’il est possible de faire, ce qui ne l’est pas, ce dont nous sommes déjà capables. Nous nous sentons ainsi naturellement plus investis dans ces explications qui ne manquent pas de réalisme et nous permettent par la même occasion de juger de la cohérence des œuvres de science-fiction. À noter que c’est une véritable bibliothèque de références littéraires et cinématographiques que vous retrouverez dans ce livre et, bien que connaître l’ensemble des œuvres de SF ne soit pas réellement nécessaire, je me suis à de nombreuses reprises mis à noter des noms d’œuvres qu’il me titillait de découvrir, et j’ai fait ainsi de belles découvertes.

Structuré et méthodique, le livre est découpé en cinq parties, traitant chacune d’un point complexe du langage de la machine. Un sommaire reprenant les chapitres et les sous-chapitres est en début de livre et des notes et une bibliographie sont disponibles à la fin de l’ouvrage. Il ne fait aucun doute que vous allez vous divertir en explorant cet ouvrage et une chose est certaine : le langage des machines dans la science-fiction n’aura plus de secret pour vous !

Chronique de Terence ‘1824’ Gbaguidi

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Gigante » de Pierre Bordage

Le jeune ethnolinguiste Zaslo Merticant arrive à Magniz, l’unique astroport de Gigante, vaste planète vingt …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.