« L’Hôpital des sorciers » de Catherine Cuenca

Catherine Cuenca nous plonge avec ce roman dans un polar médiéval empli de mystères. En 1297, Gabin se rétablit à la Maison de l’Aumône. Il doit apprendre à vivre avec un bras en moins, ainsi qu’avec les regrets de sa vie d’avant.

Son parrain refuse de le reprendre à son service, et ses rêves d’épousailles avec sa fille s’envolent en fumée. Une lueur d’espoir dissipe néanmoins son chagrin. Aymon de Montagne, le Grand Maître de la Maison de l’Aumône, l’engage comme clerc.

Cependant, Gabin ne travaille pas longtemps sous ses ordres. Des rumeurs accusent Aymon de Montagne de sorcellerie et il se retrouve emprisonné. Gabin va alors tout faire pour trouver des preuves afin de le disculper. Qui aurait bien pu enterrer des poupées et profaner des tombes pour entacher la réputation du Grand Maître ? Sa nièce Sybille de Montmiral qui le hait depuis qu’il l’a promise à un homme qu’elle n’aime pas ? Un bénédictin de Montmajour qui convoite la direction de la Maison de l’Aumône ?

L’atmosphère qui entoure Gabin est imprégnée de surnaturel, ce qui rend ses recherches d’autant plus palpitantes. Cependant, elle ne révèle qu’une malveillance humaine. Aussi le roman illustre-t-il très bien, pour un jeune public, comment se propageaient des rumeurs de sorcellerie, et avec quelle facilité en ce temps-là quelqu’un pouvait être accusé à tort. Un très bon roman jeunesse qui allie à merveille histoire et enquête.

Chronique d’Agathe ‘1808’ Tournois

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Moi, Méduse » de Sylvie Baussier »

Quelle bonne idée de faire raconter l’histoire de Méduse par elle-même  ! Elle évoque son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.