« Le Prieuré de l’oranger – Partie 1 » de Samantha Shannon

Le Sans-Nom se réveille. Qu’adviendra-t-il de l’humanité lorsque ce dragon mythique sortira de terre ? Sera-t-elle soumise à son pouvoir ? Disparaîtra-t-elle dans un brasier infernal ?

D’après la légende, Galian Berethnet aurait déjà vaincu le Sans-Nom. Et sa descendance serait la garantie qu’il ne puisse jamais revenir. Dans ce contexte, la reine Sabran IX souffre de devoir se marier pour donner naissance à une nouvelle héritière, même si elle sait que l’avenir de son reinaume en dépend.

Cependant, tout le monde ne semble pas vouloir que la lignée des Berethnet perdure. Plusieurs tentatives d’assassinat ciblent Sabran jusque dans ses appartements. Heureusement, Ead, une de ses femmes de chambre aux pouvoirs mystérieux, veille dans l’ombre sur sa sécurité. De l’autre côté de l’Abysse, en Seiiki, Tané s’apprête à passer les épreuves pour devenir dragonnière.

C’était sans compter sur l’arrivée d’un étranger qui va chambouler son existence et la lier à un certain Niclays Ross, un alchimiste banni prêt à toutes les fourberies pour redorer son blason. Enfin, Loth est propulsé ambassadeur du royaume draconique de Yscalin et se voit embarqué dans un long et bien étrange voyage.

Il ne fallait pas moins que ces quatre narrateurs (Ead, Niclays, Tané et Loth) pour nous faire découvrir une partie de ce riche univers de fantasy ! Complots, mensonges et faux-semblants rythment les pages de ce roman aux multiples intrigues. Les personnages sont nombreux et il n’est pas toujours aisé de se rappeler qui est qui. Plusieurs pages à la fin du roman les listent afin d’aider le lecteur à se retrouver.

Le Prieuré de l’oranger fut pour moi une très belle découverte même s’il m’a fallu une centaine de pages pour bien m’immerger dans ce monde complexe. Les différents protagonistes sont attachants et leurs aventures ne manquent pas de piquant ! La deuxième partie de ce roman est parue en avril 2021. Au moment où vous lisez ces lignes, il est fort probable que je l’ai déjà dévoré en un rien de temps !

Chronique d’Agathe ‘1808’ Tournois

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consultez aussi...

« La Dame Grise » de Gemme

Je suis une lectrice habituelle de space opera, de technologies et de robots. Je viens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.