« Nouvelles Tome 1 : 1952-1962 » de Frank Herbert

Frank Herbert est essentiellement connu pour ses romans, en particulier trois séries : Dune bien sûr, mais aussi Le Bureau des sabotages (L’Étoile et le fouet et Dosadi), récemment rééditée en un volume chez Mnémos, et Programme conscience (Destination vide, L’Incident Jésus, L’Effet lazare, Le Facteur ascension).

Il a aussi écrit un certain nombre de nouvelles. Dans ce volume regroupant les nouvelles de Frank Herbert parues entre 1952 et 1962, on retrouve les idées fondamentales de son œuvre, c’est à dire d’abord l’importance de la représentation du monde, de sa modélisation, et entre autres de la transmission des idées à l’aide du ou plutôt des langages, mais aussi le thème de la spiritualité, la remise en cause des religions et de la notion de Dieu tout en rejetant l’autre extrême : le matérialisme.

La nouvelle Essayez de vous souvenir, qui ne peut être lue sans penser à L’Histoire de ta vie de Ted Chiang (1998) et au film Premier contact de Denis Villeneuve (2016), en est l’épitomé, mais nombre de nouvelles portent sur le même problème des relations entre la « réalité » et sa perception, sa transmission, en particulier Chant nuptial où la musique est, à proprement parler, créatrice de vie.

L’autre idée fondamentale, liée à celle-ci, est la volonté de contrôle, que ce soit par des organisations, militaires ou civiles, comme Redécouverte et Rééducation ou Investigation-Normalisation, rencontrées lors des aventures de Lewis Orne (dans Et l’Homme créa un Dieu, Les Prêtres du Psi et Le Bureau des sabotages). Cette idée apparaît dans Tracer son sillon et dans la première nouvelle du volume Vous cherchez quelque chose ? avec les endoctrineurs extra-terrestres…

Est-il besoin de présenter les autres nouvelles, qui reflètent toutes ces questions fondamentales de la compréhension du monde et de notre contrôle de ou de notre adaptation à la réalité ? Toute l’œuvre de Frank Herbert est une réflexion philosophique, presque métaphysique, par le biais de récits « expériences de pensée » platoniciens.

Récits qui, sauf exception, ne comportent pas de caractère démonstratif ni de défense d’une thèse a priori, et peuvent donc s’intégrer dans des visions différentes sans en constituer ni l’illustration ni la contradiction, ce que ne feront pas d’autres auteurs… La lecture de ce volume, et sans aucun doute, du second volume à venir, est donc indispensable à quiconque veut avoir une vision de la fiction spéculative poussée à son extrême.

Chronique de Georges ‘722’ Bormand

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consultez aussi...

« Mécanique en apesanteur » de Bénédicte Coudière

Cassandre est paraplégique. Mécanicienne renommée, elle a la capacité de communiquer avec les machines qu’elle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.