« Hommage à JRR Tolkien – Promenade en Terre du Milieu » de Yannick Chazareng

Lectrices et lecteurs de Tolkien comme spectateurs et spectatrices des films de Peter Jackson, si l’envie vous prend d’approfondir un peu vos connaissances des contrées des Terres du Milieu, procurez-vous ce sympathique ouvrage.

Après une courte biographie de John Ronald Ruel Tolkien et de son fils Christopher, on entre de plain-pied dans l’imaginaire, terme qui englobe toutes les œuvres du maître, en commençant bien sûr par Bilbo, le Hobbit (The Hobbit, 1937) et Le Seigneur des anneaux (The Lord of the Rings, 1954-1955).

L’accent est ici mis sur les langages, la philologie (étude des langues anciennes via les textes). Toutes les œuvres de Tolkien sont présentées et résumées. Ses nombreuses inspirations sont étudiées, permettant de comprendre combien l’homme était pétri de connaissances, dont son imaginaire a su tirer le meilleur parti.

On y découvre aussi ses centres d’intérêt, comme l’importance de la géographie, des cartes, des montagnes et autres cours d’eau. Les talents d’illustrateurs de Tolkien, lui qui en a inspiré tant, sont aussi évoqués. Ce sont ensuite ses nombreuses filiations qui sont détaillées, des livres aux films, en passant par la radio, la musique et, bien évidemment, les illustrations.

Le tout est agrémenté d’interviews de chercheurs et autres passionnés de l’imaginaire et de son auteur. Au final, un panorama large et accessible des Terres du Milieu et de celui qui en a rêvé toute sa vie. L’iconographie y est agréable, bien référencée (titre, année de publication, éditeur, auteur des illustrations), la typographie cherche à rappeler l’elfique tout en restant parfaitement lisible.

Beaucoup d’informations sont fournies, accompagnées de références si on veut aller plus loin dans certains thèmes. Tout cela constitue un petit opus très agréable à lire (format A4) et éminemment recommandable à toutes les curieuses et à tous les curieux de Tolkien et de son imaginaire.

Chronique de Vincent ‘1379’ Delrue

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consulter aussi...

« Cycle du Porteur de Mort » d’Angel Arekin

Un lien puissant unit les deux cousins, Seïs Amorgen et Naïs. Un amour trouble, que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.