« Tehanu » de Ursula K. Le Guin

Tehanu bde Ursula K. Le GuinTéhanu est la suite de Terremer. Les héros des tombeaux d’Assouan ont vieilli. Ged, le jeune enfant extrêmement doué en magie, l’aventurier intrépide, l’archimage au pouvoir immense, n’est plus qu’un vieillard ordinaire qui doit se remettre de sa déchéance à la fin de L’Ultime rivage. Tenar, la grande prêtresse qui s’était échappée avec le bel aventurier, la première femme élève d’un magicien et pas de n’importe lequel, du grand Ogion, avait décidé de tout abandonner une nouvelle fois pour mener une vie ordinaire. C’est-à-dire une vie d’épouse et mère. La voici veuve. Elle doit tenir la ferme en l’absence de son fils.

Elle décide de se charger d’une petite fille devenue infirme du fait des persécutions de vagabonds. Ogion la fait mander pour assister à ses derniers instants. Elle s’y rend à pied avec l’enfant.
Il y a peu de magie dans ce livre. Le récit est lent et contemplatif. La plupart des personnages sont des « petits » gens : un tisseur, une gardienne de chèvres, ainsi qu’une sorcière de village servant d’infirmière et de sage-femme. L’environnement rural d’une société patriarcale, dure pour les femmes.
Ce livre peut se lire indépendamment du précédent, mais ce n’est pas conseillé. La grandeur de Ged et Ténar et leur cheminement intérieur ne peuvent se comprendre qu’au regard de leurs faits passés.

 

Chronique de Estelle ‘1427’ Dupont

Éditeur Le Livre de poche
Auteur Ursula K. Le Guin
Pages  290
Prix 6,50€

A propos de Richard

"Ça mériterait un bon coup de pinceau" que j'ai eu la folie de dire. "Tiens voila les clés" fut leur réponse. Voila comment on se retrouve webmaster chez PdE...

Consulter aussi...

« La Guerre infernale, tome 1 » de Pierre Giffard et Albert Robida

Ce très beau livre bénéficie des illustrations de Robida, dessinateur célèbre, journaliste et romancier passionné …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.