« La Dame Grise » de Gemme

Je suis une lectrice habituelle de space opera, de technologies et de robots. Je viens de terminer la lecture de ma première urban fantasy, j’étais tendue.

Situé dans un monde quasi contemporain, la réalité glisse peu à peu vers l’onirisme. J’ai de ce fait lié connaissance avec une noble fey, une Grande Ancienne qui marchait sur la Terre bien avant l’arrivée des humains.

Le rôle qu’elle s’est donné depuis lors est de protéger toutes les espèces réfugiées sur son territoire. Il y a bien sûr les humains, les plus nombreux, mais aussi les vampires et les métamorphes, pour ne citer que les principaux groupes. Une sirène est là également. Une fois acceptée l’idée de ces altérités, le lecteur peut entrer de plain-pied dans la trame du roman.

Il s’agit avant tout d’une enquête policière, menée par Faye, la Dame Grise, une fey capable de dominer les êtres surnaturels. J’ai beaucoup apprécié les dialogues ciselés par l’auteur. Les propos échangés entre tous ces groupes, humains et non-humains, sont modernes dans le vocabulaire, surtout ils sont vifs et teintés d’humour. Bravo Gemme pour cet esprit inventif.

Chronique de Marie-Christine ‘1562’ Bussière

A propos de Christian

L'homme dans la cale, le grand coordinateur, l'homme de l'ombre, le chef d'orchestre, l'inébranlable, l'infatigable, le pilier. Tant d'adjectifs qui se bousculent pour esquisser le portrait de celui dont on retrouve la patte partout au Club. Accessoirement, le maître incontesté du barbecue d'agneau :)

Consultez aussi...

« Les Retombées » de Jean-Pierre Andrevon

Lors d’une journée à la campagne, François, un célibataire trentenaire, est surpris par une catastrophe …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.